Le jardin des critiques

by France Musique (podcast@radiofrance.com) · · · · 10 subscribers

Le jardin des critiques

Retrouvez tous les épisodes sur l’appli Radio France

more...


Tags: music

Older Episodes

Suite pour violoncelle N°1 en sol Majeur BWV 1007
Bruckner, Symphonie n°4 « Romantique »
Bartok : Musique pour cordes, percussion et célesta
durée : 01:58:00 - Le jardin des critiques - par : Benjamin François - En guise de point d'orgue de la semaine sur le thème "justice/injustice", le Jardin des critiques vous propose un parcours dans un des plus beaux opéras de Benjamin Britten : Billy Budd. Après le succès de …
durée : 01:58:00 - Le jardin des critiques - par : Benjamin François - Dans sa monumentale monographie sur Joseph Haydn chez Fayard, Marc Vignal note : "La Création fait vibrer à l'unisson l'Autriche catholique, l'Allemagne du Nord protestante, l'Angleterre de William Pitt et la France de Bonaparte (...)Les hommes …
durée : 01:58:01 - Le jardin des critiques - par : Benjamin François - Attaché de production : Yoann JOLIET Chargé de réalisation : Laurent LEFRANCOIS - réalisé par : Laurent Lefrançois
durée : 01:58:00 - Le jardin des critiques - par : Benjamin François - Janacek fait maintenant définitivement partie des compositeurs universels, ces opéras sont programmés dans les maisons du monde entier, que ce soit Jenufa, La Petite Renarde rusée, peut-être dans une moindre mesure, l'Affaire Macropoulos et De la …
durée : 01:57:59 - Le jardin des critiques - par : Benjamin François - Attaché de production : Yoann JOLIET Chargé de réalisation : Laurent LEFRANCOIS - réalisé par : Laurent Lefrançois
durée : 01:58:00 - Le jardin des critiques - par : Benjamin François - Emission en hommage à Marie-Claire ALAIN La cantate BWV 46 a été composée pendant la première année que Bach passa à Leipzig à l'occasion du dixième dimanche après la Trinité et fut jouée pour la première …
durée : 01:57:59 - Le jardin des critiques - par : Benjamin François - Achevée en 1891 par un compositeur de 31 ans, connu seulement à cette époque par ses "Chants d'un compagnon errant" (Lieder eines fahrenden Gesellen), la symphonie n°1 reprenait à son compte la tradition romantique d'un narrateur …